A PHP Error was encountered

Severity: Warning

Message: Invalid argument supplied for foreach()

Filename: layout/header.php

Line Number: 321


Retour à la liste des résultats d'armes et de familles

Courcelles (de) i



ID : 1240

Patronyme : COURCELLES (de) I

Prénom :

Famille : COURCELLES (de) I

Titres & dignités :

Origine :cantons de Brienne-le-Château, Aix-en-Othe, Estissac, Marcilly-le-Hayer, Piney, Romilly-sur-Seine, Troyes-6

Alliances : de Chamigny, de Fontenay, de Melun 1438, Ysoré. De Coligny 1464, de Melun, de Ray

Date : XIVe-XVIe s.

Siècle d'extinction de la présence: XVIe s.

Fief : Aillefol (Géraudot), Chennegy, Courcelles (Saint-Germain), Dierrey-Saint-Julien, Dierrey-Saint-Pierre, La Motte d'Oiselet (? Neuville-sur-Vanne), La Terre-aux-Ecuyers (Chennegy), Messon, Moirey (Dierrey-Saint-Julien), Origny-le-Sec, Saint-Liébaud (Estissa

Pays : France

Province :

Région : Champagne-Ardenne

Département : Aube

Ville :

Notes & observations : jadis aux vitraux de l'église de Chennegy & de la chapelle du Hayer d'ap. Cabinet Hozier 19. Dossier Aucoy. Beaumont, gouverneurs..de la ville de Paris, v. 1760 in F° pl.I. Berry, n°833 dit d'argent à trois croissants de gueules les pointes tournées à dextre & posés un à senestre en chef, un à dextre au flanc de l'écu & un en pointe à senestre. Cette disposition ne se rencontre sur aucun monument. De ceux-ci les plus anciens sont 2 sceaux (Demay, Clair. 2873 & 2874) d'un certain Pierre de Courcelles qui était en 1342 garde de la forêt de Neuville en Orléanais & en 1366 maitre & enquêteur des Eaux et Forêts; ces sceaux portent l'écu aux trois croissants, ce personnage est donc bien de la même famille. En l'église d'Estissac, une clé de voûte aujourd'hui peinte de gueules à trois croissant d'or. (Des Essarts) nous conserve ces armes mal traduites. Fich.II, 208. Elles partissent Coligny à Chennegy sur l'épitaphe d'Ellenor de Courcelles veuve de Jean de Coligny, seigneur de Chatillon-sur-Loing. Fichot I, 162. Enfin on les voit au portail latéral Nord de la cathédrale de Troyes pour Louis de Courcelles chanoine & archidiacre en 1509. Fichot III, 180. 1371, 1372 sceaux de Pierre de Courcelles maître & enquêteur des eaux et forêts, Roman PO 3589, 3590. 1429 sceau de Jean de Courcelles seigneur de S. Liébault.Roman PO 3588.

Généalogie :



Sources:

Généalogie:

Document:

Notes armoriaux:

Timbre:

Cimier:

Devise, cri:

Tenants, support:

Décoration:

Ornements extérieurs:

Emblèmes:

Notes: jadis aux vitraux de l'église de Chennegy & de la chapelle du Hayer d'ap. Cabinet Hozier 19. Dossier Aucoy. Beaumont, gouverneurs..de la ville de Paris, v. 1760 in F° pl.I. Berry, n°833 dit d'argent à trois croissants de gueules les pointes tournées à dextre & posés un à senestre en chef, un à dextre au flanc de l'écu & un en pointe à senestre. Cette disposition ne se rencontre sur aucun monument. De ceux-ci les plus anciens sont 2 sceaux (Demay, Clair. 2873 & 2874) d'un certain Pierre de Courcelles qui était en 1342 garde de la forêt de Neuville en Orléanais & en 1366 maitre & enquêteur des Eaux et Forêts; ces sceaux portent l'écu aux trois croissants, ce personnage est donc bien de la même famille. En l'église d'Estissac, une clé de voûte aujourd'hui peinte de gueules à trois croissant d'or. (Des Essarts) nous conserve ces armes mal traduites. Fich.II, 208. Elles partissent Coligny à Chennegy sur l'épitaphe d'Ellenor de Courcelles veuve de Jean de Coligny, seigneur de Chatillon-sur-Loing. Fichot I, 162. Enfin on les voit au portail latéral Nord de la cathédrale de Troyes pour Louis de Courcelles chanoine & archidiacre en 1509. Fichot III, 180. 1371, 1372 sceaux de Pierre de Courcelles maître & enquêteur des eaux et forêts, Roman PO 3589, 3590. 1429 sceau de Jean de Courcelles seigneur de S. Liébault.Roman PO 3588.

Blasonnements:

  • d'argent à trois croissants de gueules. (Berry)